mercredi 23 décembre 2015

EN NOTRE ABSENCE

Nous serons fermés pendant la période des fêtes :
 du 24/12/2015 au 04/01/2016

En notre absence vous pouvez trouver des informations  sur nos propriétés ainsi que nos vins chez nos partenaires :

EN MEDOC

LA WINERY
ouvert tous les jours sauf le 25/12, le 31/12 et les dimanches (de 10h à 19h)
Rond Point des Vendangeurs 33460 ARSAC
05 56 390 490 et sur info@winery.fr
dégustations – ventes de vins
accueil assuré par Vincent Rey, le boss en personne !

VillaBordD’Oh !
ouvert tous les jours sauf le 25/12, le 31/12 et les dimanches (de 10h à 19h) www.villabordoh.com
5, rue de la halle 33460 ARSAC
06 28 23 43 45 – 06 16 64 68 92
restauration –hébergement – boutique cadeaux ….
Accueil chaleureux assuré par Barbara et Dominique

RESTAURANT LE SAVOIE
Ouvert tous les jours sauf le 25/12, le 31/12 ainsi que les lundis et les
dimanches  - http://www.lesavoie.net/
1 Rue de la Tremoille, 33460 Margaux
dirigé par Philippe Vilet, une belle adresse pour des repas fins au restaurant ou une assiette accompagné d’un bon verre de vin au wine bar.
PHV - L’épicerie fine de Philippe Vilet
à côté du Crédit Agricole à Margaux
Ouvert tous les jours sauf le 25/12, le 31/12 ainsi que les lundis et les
dimanches  de 10h30 à 19h30
PHV Traiteur / Vente en ligne :
www.vinsetgourmandises.fr






A BORDEAUX

LE WINE BAR
19 rue des Bahutiers 33000 Bordeaux
0033676005054
dirigé par Emmanuel et Gian Carlo
De très bons vins italiens et régionaux –cuisine du marché, italienne


18, rue Notre Dame 33000 Bordeaux
téléphone : 05 56 81 49 17
fermeture annuelle : du 25 au 29/12 puis du 01/01  au 05/01 inclus
ouverture de 11h à 22 h

mardi 22 décembre 2015

UNE FIN D'ANNE FESTIVE

Vendredi 18 décembre, nous avons fêté la fin de l'année au Savoie. C'est Philippe Vilet, le chef de cette belle adresse de Margaux, qui nous a accueilli déguisé en Père Noël!
Nous étions 18 autour de la grande table qui occupait toute une salle du restaurant. Emilie, notre ancienne responsable oenotourisme et Thierry, notre chef de culture retraité, étaient venus savourer ce moment de détente et de partage.
Nous avons découverts les talents cachés de certains collaborateurs, pour la cuisine, le bricolage et même le ménage et le repassage!
A l'issue de ce sympathique repas, une majorité de l'équipe est partie en vacances.

Le reste de notre troupe (nous sommes 4!) part le 24 décembre. Nous faisons la pause de Noêl jusqu'au 04 Janvier.

D'ici là, nous souhaitons de belles et joyeuses fêtes à tous nos contacts!

mardi 15 décembre 2015

ASSEMBLAGE 2015: NAISSANCE D'UN GRAND MILLESIME


Si nous avions déjà une idée très positive de la qualité de notre dernier né, notre vision était partielle : les lots séparés présentaient une rare homogénéité; pas de mouton noir dans les dégustations d’étapes (fin de macération, après écoulages et soutirages).

Le 25 Novembre à 15h tapante, Eric Boissenot est venu parfaire nos assemblages.
Une cinquantaine de bouteilles alignées sur le meuble gris de la salle de dégustation attendait nos papilles aguerries.
C’est en silence que nous avons goûté tous les échantillons de Margaux 2015, avant de rétablir un contact verbal avec notre expert. Le sourire d’Eric, après cette première étape nous confirmait nos impressions gustatives : nous tenions là enfin un millésime de qualité comparable au 2010. Après de multiples tentatives d’assemblage des lots de goutte (neuf au total!), nous sommes revenus au premier essai qui nous paraissait plus cohérent.  Le résultat final nous permettra de remonter notre production au-dessus de 80 000 cols, ce qui est satisfaisant. L’assemblage est très Merlot avec 61% de ce cépage complété par du Cabernet Sauvignon : le vin est charnu, plein, avec de beaux tannins veloutés et une longueur qui le prédestine à la garde.   
                         



Ce fut ensuite le tour de Villegeorge : l’assemblage fut plus facile, les notes justes se sont trouvées dès le premier essai. Le 2015 sera marqué par le Cabernet Sauvignon (excellent sur ce millésime); avec 75% de ce cépage, on ne peut que lui souhaiter longue vie!



Deux observateurs néophytes sont venus se glisser dans notre dégustation. En effet, nous avions invités nos partenaires de longue date, détenteurs de notre image visuelle : les Durand père et fils (Frédéric et Clovis de Signe Clair) qui ont eu la gentillesse de poster un petit message sur Facebook pour vous compter leur expérience!



En résumé, 2015 est un millésime à ne pas rater : il signe le grand retour de nos vins dans la cours des grands!



mardi 1 décembre 2015

DEUX DEPARTS ANNONCES





C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons dit au-revoir à deux membres de notre équipe.

Jeudi 26 Novembre, nous étions tous réunis autour de Thierry, notre chef de culture, arrivé en 1994 et Emilie, notre responsable œnotourisme depuis 2010. Pour des raisons structurelles, après la vente de Duplessis, nous devons restreindre le nombre de nos salariés. Thierry, qui va avoir 60 ans, était à deux ans de la retraite et part sans amertume pour “laisser la place aux jeunes”, comme il le dit lui-même. C’est Habib, son assistant depuis plusieurs années, qui va prendre le relai et superviser en coordination avec Emilie, notre directrice technique, la partie viticole de nos deux exploitations.

Quant à Emilie AG, après la naissance de son fils, elle se posait des questions sur ces périodes de travail : week end et vacances d’été; souffrant de devoir choisir entre ses missions professionnelles et sa vie de famille. C’est donc après mûre réflexion que nous avons choisi toutes les deux cette séparation, en sachant qu’elle va trouver un meilleur équilibre personnel dans sa nouvelle vie.



Quant à nous, leur absence nous laisse un vide, un brin de nostalgie, mais nous aurons le plaisir de les revoir le 18 décembre lors de notre déjeuner de fin d’année. Ce n’est donc qu’un au revoir!

D'ici là nous les remercions chaleureusement pour leur implication pendant ces années et nous leur souhaitons le meilleur pour la suite.  





vendredi 20 novembre 2015

VISITES DEGUSTATIONS EN JAPONAIS

Du nouveau chez les Vignobles Marie-Laure Lurton:
Nous organisons des visites-dégustations en japonais sur rendez-vous.


日本語でご見学いただけます。(要予約) 

UNE VIE A VILLEGEORGE

Merci à Sandra Glories pour cet hommage à la nature de Villegeorge:

http://www.lencreduvin.fr/vins-francais/haut-medoc/226-une-vie-a-villeg


UN VERNISSAGE CONVIVIAL

Laurence Bastide, qui est aussi ma belle-sœur, est une artiste pleine de sensibilité et d'imagination créatrice. En fin de semaine dernière, nous avons réuni une quarantaine d'invités autour de ses tableaux en noir et blanc. Les œuvres sont exposés aussi bien dans notre salle de dégustation que sur la coursive au dessus des cuves, sur le mur du cuvier et du chais. Quelques peintures en petit format sont même accrochés sur les barriques!
Le lieu contemporain, les fonds bleu "Klein" des murs en parpaing mettent bien en valeur ces tableaux originaux qui permettent à l'imagination de s'exprimer.

Cette exposition est visible jusqu'à la fin du mois de Janvier. N'hésitez pas à venir y faire un tour à la découverte d'une artiste inspirée!

vendredi 16 octobre 2015

MILLESIME 2015 : ECOULAGES ET DEGUSTATIONS

Les écoulages battent leur plein ! Après une vingtaine de jours de cuvaison, on écoule les cuves, c’est la fin de la macération. Le marc est vidé grâce à la force des hommes (Mickaël, Jérôme, Thierry et Pierre) ou des femmes (Emilie R. et Sylvia ont “fait “ leur cuve, une grosse cette année = 150hl).
Ensuite, ce marc est pressé dans un pressoir (pneumatique pour nos deux propriétés), puis les vins de presse, sélectionnés en fonction de l’origine de la cuve et de la pression exercée sur le marc, sont entonnés directement en barriques. Il faudra attendre une dizaine de jours pour les déguster, le temps que le gaz carbonique s’échappe et que les lies se déposent.
Samedi 10 octobre, notre œnologue conseil, Eric Boissenot, est venu goûter les 25 cuves sur lesquels nous avions besoin de son avis.  Il leur a attribué une majorité de A (on note comme à l’école!), quelques B mais aucun C, ce qui témoigne de la qualité et de l’homogénéité du millésime.
Ensuite, Emilie a façonné le programme d’écoulage pour La Tour de Bessan et Villegeorge en jonglant avec les contenances de cuves.
Samedi prochain, la séance sera plus dure : première dégustation des lots de presse!

Si certaines cuves écoulent bien moins que l’an dernier, quelques exceptions dépassent aussi les standards. Nous pensons néanmoins que le rendement sera moindre que pour le millésime précédent. Encore une bonne semaine avant la fin des écoulages; ensuite, nous pourrons faire un point précis sur le 2015.

vendredi 9 octobre 2015

LES VENDANGES DU FOUQUET'S

La 7ème édition des Vendanges du Fouquet's s'est déroulée samedi 3 octobre. 
Retour sur ce partenariat: http://labrit-roquefort.blogs.sudouest.fr/archive/2015/10/08/les-vendanges-d-un-partenariat-durable-1042118.html

mardi 6 octobre 2015

LES VENDANGES SE TERMINENT !

Samedi matin à 9h nos partenaires (l’Hotel Fouquet’s Barrière, la société Terre Azur-Pomona ainsi que nos amis du Pays des Landes d’Armagnac) sont arrivés à Villegeorge pour notre 7ème vendange commune.
La pluie n’a pas eu raison de leur courage : à 13h30, les 60 rangs laissés par Habib étaient vendangés. La récolte : soit 5 remorques ou 7 tonnes de raisin, donnera l’équivalent de 50 hl de vin fini (après écoulage et pressurage).
Nous avons eu le plaisir d’accueillir la charmante nouvelle directrice générale du seul palace parisien du groupe Barrière : Géraldine Dobey. D’origine irlandaise, la pluie ne l’a pas rebutée!
La journée s’est terminée à La Winery (Arsac) où les convives ont pu apprécier le dîner servi par la Grif’ Gourmande ainsi que les vins, issus de gros formats :
Le 2007 de Duplessis en double magnum ouvrait la marche, puis sur le plat principal les doubles magnums de La Tour de Bessan 2003 ont été appréciés et le bouquet final a été assuré par Villegeorge 2000 en jéroboam.

Plus d’informations dans quelques jours avec le reportage de mon amie Allison Bonnett!


Demain, notre petite équipe se retrouve pour vendanger les 4 rangs du Conservatoire aux cépages originaux! Et ce sera la fin de cette récolte 2015!

mardi 29 septembre 2015

VENDANGES 2015 : c’est le tour des Cabernets sauvignons!

Vendredi dernier, notre vaillante équipe de vendangeurs a fini son programme avec les plantes de Cabernet Sauvignon. Habib a immortalisé ce moment avec leurs sourires qui expriment la joie du travail accompli, malgré la fatigue.


Samedi matin, avait lieu la première revue des troupes (= nos cuves!) par notre œnologue conseil, Eric Boissenot. Celui-ci a goûté les premières cuves de Merlot en fin de fermentation : inutile de se précipiter pour les écoulages, aucune “brebis galeuse” dans le lot. Une première étape est franchie : le millésime s’annonce bien et nous continuons à notre rythme, régulier.
Week-end laborieux à La Tour de Bessan : Jean-Luc et Alexandra assurent les remontages samedi relayés dimanche par Emilie et Pierre.
A Villegeorge, il n’y a que deux cuves à remonter, le rythme est tranquille pour le binôme de ce chai.
Lundi, nous attaquons nos beaux Cabernets sauvignons avec une parcelle de vieilles vignes à Cantenac. Heureusement, un changement de choix de capacité de cuve de dernière minute, nous permet de tomber “juste” : la parcelle pourra être vinifiée seule. C’est le résultat des échanges précis entre la vigne (Thierry) et les chais (Jean-Luc), sous la direction d’Emilie.
Sylvia et Emilie effectuent des prélèvements sur nos parcelles d’Avensan (Villegeorge) et Soussans (La Tour de Bessan). Les analyses ainsi que la dégustation des baies nous aident à élaborer notre stratégie de ramassage. Les degrés sont superbes (plus de 12,5 sur l’ensemble des parcelles) mais les acidités restent élevées (aux alentours de 4 g/l d’acidité totale); pourtant, l’aspect, comme le goût, nous confortent : c’est le moment de vendanger. La météo qui doit se mettre à la pluie la semaine prochaine justifie aussi nos choix.


jeudi 24 septembre 2015

VENDANGES 2015 : LES MERLOTS SONT A POINT!

Mercredi 23 Septembre, c’est notre dixième jour de vendanges. La récolte des Merlots touche à sa fin. Nous vendangeons nos belles parcelles de Soussans (La Pompe et Cenot), l’une à la main et l’autre à la machine. Les grappes sont belles et bien étalées dans les rangs. Il fait chaud côté Pompe mais frais sur Cenot.
Notre troupe fatigue, les traits se tendent mais Habib mène le ramassage tambour battant, il maintient le rythme mais reste respectueux, juste et humain : un bon équilibre. A la fin de la semaine, les vendangeurs partiront vers d’autres lieux.

La machine est à son deuxième jour de vendange : Mickaël et Jérôme se relaient au volant. Les graines tombent parfaitement, signe que la maturité est bien au rendez-vous.

Les cuves se remplissent petit à petit, on ne fera pas le “plein” cette année mais pour le moment (croisons les doigts et touchons du bois!), l’état sanitaire est parfait et la maturité optimale (nous ne recherchons pas la surmaturité avec ses goûts de pruneaux, mais la fraîcheur du fruit). Les Cabernets Sauvignons sont prometteurs, si le temps reste avec nous, nous les vendangerons la semaine prochaine au top de leur qualité!
La première cuve de La Tour de Bessan (du Merlot, bien sûr), dont la couleur est superbe de profondeur,  a fini sa fermentation alcoolique (plus de sucre) et affiche un superbe degré (14,2 – naturel bien entendu). L’acidité est bien présente mais baissera avec la fermentation malolactique. Les tannins après 12 jours de macération ne sont pas “méchants”, la bouche prend de l’ampleur avec le temps. Nous n’avons pour le moment que des indicateurs prometteurs.
On attend avec impatience le verdict de notre œnologue conseil, Eric Boissenot (rendez-vous samedi matin!).




lundi 21 septembre 2015

UN WEEK END A MI-TEMPS


Samedi 19 Septembre, nous avons reçu un groupe de 13 personnes qui souhaitaient vendanger. C’est Emilie A.G. qui s’est occupée de l’organisation : elle reçoit la petite équipe avec son sourire légendaire pour présenter la propriété; un petit tour aux chais où Jean Luc a préparé la “mini réception de vendange”, et après la distribution du matériel (hottes, paniers et épinettes), nos vendangeurs d’un jour partent à l’assaut des deux rangs de Carmenère du Conservatoire. Dès que les hottes sont à moitié pleines, les porteurs vont verser directement les raisins dans le fouloir-érafloir. Une courte ligne de tuyau alimente ensuite la petite cuve (un garde vin de 1 hl!). Alexandra assure pendant ce temps les remontages de nos “vraies cuves”. Une pause-café accompagnée de gourmandises au bout des rangs, suivie du lavage du matériel et nos visiteurs viennent écouter Jean-Luc leur parler des vinifications. Un couple de norvégiens profite de notre présence pour venir déguster et partir avec deux cartons de vins.
Après la découverte des moûts, nos apprentis vinificateurs montent dans la salle pour déguster le millésime 2012 du Château La Tour de Bessan. Le groupe très intéressé pose de multiples questions et se passionne pour la production des vins. A 12h15 précises, notre troupe nous quitte, de bonne humeur; chaque couple part en 2 CV direction Villegeorge où les attend un casse-croûte.

Dimanche, les équipes changent : à La Tour de Bessan, Emilie R. remplace Jean-Luc et Pierre, Alexandra. A Villegeorge, je fais équipe avec Habib qui reprend du service dans les chais (Jean-Denis et Sylvia sont en repos) : il a vinifié plus de deux décennies le Château Duplessis, vendu il y a juste un mois.
Pendant que les vendangeurs se reposent, les cuves continuent à fermenter (nous n’avons pas réussi à endormir les levures pendant 48h!), il est nécessaire de les déguster, d’assurer les remontages et d’en surveiller les températures.  Au- dessus des bacs de remontages, les sens profitent bien de ce millésime naissant : couleurs profondes, violacées, nez sucré de fruits rouges (cassis, framboises, fraises des bois, cerises bigarreaux).
Emilie et moi gardons un œil attentif à la vigne, les raisins continuent aussi à évoluer : prélèvements samedi matin, tour de vignes, réflexion sur les résultats analytiques.
La  pluie s’est enfin arrêtée : la vigne a eu assez d’eau et les vendangeurs aussi!
Après quelques échanges (mails, textos, téléphone, de visu…tous les moyens sont bons!), nous fixons le planning pour le début de la semaine.
La météo semble rassurante…on espère que les prévisions correspondront à la réalité.

vendredi 18 septembre 2015

VENDANGES 2015: DEUXIÈME SEMAINE

Commencées il y a une semaine, nos vendanges se déroulent bien et sont rythmées par les remorques qui viennent se vider 4 à 6 fois par jour.

A La Tour de Bessan, nous avons maintenant 4 cuves pleines de Merlot : deux cuves de jeunes vignes et deux cuves de vignes plus âgées. Jean-Luc, assisté d’Alexandra et Pierre, va ralentir le rythme aujourd’hui car la troupe est partie à Villegeorge. Les degrés sont au rendez-vous : entre 13,5 et 14,4, les acidités sont faibles et tournent autour de 2,5 g/l.  Quant à la couleur, elle est superbe sur notre première cuve (qui a une semaine de cuvaison).

C’est Thierry qui a pris le relais d’Habib aujourd’hui. La première heure est pluvieuse (heureusement, il devait faire beau !); il tombe 5 mm et tout le monde est trempé. Cela n’arrête pas la troupe pour autant. Une accalmie leur permet de terminer la matinée après le ramassage de 3,5 remorques. Cette fois-ci pas de conquet : les bennes vibrantes alimentent directement l’érafloir-fouloir.
Changement d’équipe à Villegeorge : c’est Sylvia qui travaille au côté de Jean-Denis. Sitôt passée la dernière benne, la pluie reprend. Les jus d’égouttage sont écartés pour éviter de diluer cette belle récolte.
La première cuve est pleine à 15h30; nous avons déjà 7 charges.
La cadence de notre troupe reste très régulière. Le soleil refait son apparition pour accompagner nos visiteurs de l’après-midi!

mardi 15 septembre 2015

MARATHON DU MEDOC : VILLEGEORGE RENOUE AVEC LA VICTOIRE!

Alors que les vendanges ont commencé la veille, nous accueillons notre équipe de marathoniens, vendredi 11 septembre en milieu d’après-midi. Nous serons 27   à prendre le départ. Retrouvailles annuelles pour certains (les anciens) et premières rencontres pour les nouveaux (des sportifs de haut niveau, recrutés par nos champions par cooptation: bonnes performances et mêmes valeurs humaines). Notre objectif : battre enfin l’équipe de Brane-Cantenac, invaincue depuis plusieurs années en équipe masculine (nos féminines se sont mieux défendues!).
La veille de cette fameuse course, nous retr

ouvons une partie de l’équipe pour diner à la Boule d’Or. Ce fameux restaurant de Moulis est dirigé par le chef, Jean-Claude Bonnefons, qui a l’habitude depuis plus de 10 ans de nous concocter des plats adaptés, à base de féculents : des sucres lents pour tenir jusqu’au bout! Ce repas délicieux (risotto aux cèpes du Médoc, tagliatelles et saumon grillé puis gâteau de patates douce à la semoule) est peu arrosé (de l’eau mais très peu de vin : 3 bouteilles pour les dégustateurs, on se rattrapera le samedi soir!).

Ensuite, une bonne nuit pour se mettre en forme, puis le lendemain, petit déjeuner varié : chacun a son “truc” mais la majorité reste classique (boissons chaudes et pain); Nicolas, notre mystérieux courtier (on garde le secret pour éviter les jaloux!) prépare son gâteau sport (pas fameux mais efficace!). A 7h30, nous partons vers Pauillac retrouver les autres membres de l’équipe. Lieu de ralliement historique : le “France et Angleterre”, hôtel-restaurant dirigé par la dynamique Monique Dutheil, qui s’active avec son personnel tout habillé aux couleurs du marathon. Dernière distribution de dossards et tout le monde s’éparpille vers la ligne de départ. Un beau spectacle de danseurs aériens, la musique mythique puis la horde est lâchée!
42,195 km plus tard (et un peu plus de 2h20 pour les premiers), c’est l’arrivée sur le tapis rouge. Si le temps est frais, la pluie a fait son apparition en milieu de matinée, les derniers arrivant sont trempés jusqu’aux os mais …heureux! Heureux de franchir le tapis rouge, d’avoir partagé ces moments d’échange avec des coureurs venus de tous les coins de la planète (71 nationalités), bu (pour certains) des vins de grand renom. Les soutiens des spectateurs (merci à la jeune femme qui m’a dit que “j’avais une équipe formidable” en face de l’église de Pauillac) et des bénévoles, nous permet de franchir les derniers (et plus longs kilomètres).
Notre champion, David Antoine (en 2h29’32”, quand même!), qui avait ravi la première place à Philippe Raymond pour la première fois en 2005, arrive en troisième position, suivi de près par deux nouvelles recrues de notre équipe, Sébastien Beltran, puis Sébastien Charnay, ensuite Lionel Ribeiro, Eric Destrade, Grégory Zehnich et Pascal Piveteau ; Stéphanie Viaud, lâchée par son mari, pas motivé cette année pour jouer les lièvres, arrive en seconde position chez les femmes. Nos cinq premiers coureurs, bien groupés, feront pencher la balance vers la victoire, arrachée de 11 minutes  au Château Brane Cantenac, dirigé par mon frère Henri. Après plusieurs années de seconde place, notre équipe renoue avec le succès mais les féminines (pour une fois) laissent la place à l’outsider!
C’est plein d’enthousiasme que nous fêtons notre victoire à tous (chacun d’entre nous a fini)  autour d’un méchoui de qualité, préparé par Miloud, le neveu d’Habib, notre chef de culture adjoint, qui dirige les vendanges manuelles cette année.

Et pendant que nous courions, n’oublions pas que Jean-Luc, Emilie, Pierre et Alexandra ont bichonné notre première cuve de Merlot en faisant des remontages adaptés.
Dimanche soir, après un tour de vignes, je goûte ce premier jus en fermentation : couleur noire corbeau, nez de cassis et de bonbons anglais…un millésime qui promet!


lundi 14 septembre 2015

REMISE EXCEPTIONNELLE!

Pour fêter sa victoire au challenge des châteaux organisé par le marathon du Médoc, l’équipe du Château de Villegeorge vous propose une remise exceptionnelle de 10% sur son millésime 2006 jusqu’au 30 Septembre 2015; le port est offert à partir de 12 bouteilles!

CHATEAU DUPLESSIS HAS CHANGED HANDS

With a view to restructuring and concentrating the activity on the properties of:

·        - Château La Tour de Bessan, in the Margaux AOC
·        - Château de Villegeorge, in the Haut Médoc AOC,

the Vignobles Marie-Laure Lurton has sold the property

·         - Château Duplessis in the Moulis en Médoc AOC

to the SCEA FERRIER, whose director is Mr. Philippe Ferrier.

We have been working on closing this transaction since May 2015.
After many meetings between the parties and following an official offer on the 19th June 2015, we are in a position today to announce that SCEA Ferrier has officially taken transfer of the château and its activities.   

This operation was handled by the company Transmillésimes SAS, who carry out fusions and acquisitions, specialising in the wine and spirit industries. The director is Mr Aurélien Dulor who had the exclusivity of selling Château Duplessis and its activities.

Mr Philippe Ferrier, who fell in love with the property and the quality of its wines put in an offer quickly in order to acquire the château situated on 20 hectares.

We are very happy with the plans that Mr Ferrer has for renovating the buildings and the vineyard of Château Duplessis. We wish him all the very best with his ambitious projects which meet the reputation of both the terroir and this magnificent property.


The Vignobles Marie-Laure Lurton will assist the new team in place during a transitory period and will provide all the information necessary to the new management in order for it to run the domain as soon as possible and in the best possible conditions until they are completely independent.

vendredi 11 septembre 2015

VENDANGES ET MARATHON 2015

Ça y est! Nous sommes partis pour un nouveau millésime!
Hier à 8h30, notre petite troupe multi-culturelle, trois nationalités (espagnol, français et portugais) a démarré le ramassage sous la direction d’Habib. C’est une nouveauté, car depuis 1994, c’est Thierry Reyne qui assurait cette délicate mission. Ce dernier se concentre sur la partie mécanique (travail du sol, machine à vendanger) et a donné ses consignes à son successeur.
Nous avons décidé avec Emilie de lancer nos vendanges quelques jours avant la date prévue afin de ramasser nos jeunes plantes de Merlot qui sont à point. Quelques jours de soleil ou de pluie peuvent être fatals sur ces vignes dont l’enracinement est encore superficiel.
Ce soir, notre première cuve sera pleine. Le potentiel s’annonce bon : des degrés élevés (on dépasse déjà 14 sur la plupart de nos parcelles de Merlot), des quantités d’anthocyanes importantes (qui vont donner la couleur) et des tanins de pépins déjà mûrs. Aucune raison d’attendre d’après nous : comme le dit l’expression “battons le fer tant qu’il est chaud”, soit “ramassons le raisin quand il est mûr”. Après il est soit sur-mûri (et donne des goûts de cuit ou de pruneau sur le Merlot), soit il pourrit (et c’est trop tard!).
Pendant que les vendangeurs coupent et que le cuvier de La Tour de Bessan s’active sous la direction de Jean-Luc, notre dynamique maître de chais, Sylvia et Emilie sont dans le vignoble pour effectuer les prélèvements sur nos différentes parcelles de Merlot.
Un début de vendanges plein de promesse!

Et c’est demain que notre courageuse équipe du marathon va s’élancer sur le mythique parcours qui traverse les prestigieuses propriétés de Saint Julien, Saint Estèphe et Pauillac. Vos encouragements sont les bienvenus!

vendredi 4 septembre 2015

MARATHON DU MEDOC 2015

La 31ème édition du Marathon du Médoc approche!



jeudi 6 août 2015

LE CHATEAU DUPLESSIS CHANGE DE MAINS

Dans le cadre d’un recentrage de leurs activités sur les vignobles :
·        Château La Tour de Bessan en AOC Margaux
·        Château de Villegeorge en AOC Haut Médoc

les Vignobles Marie-Laure LURTON ont procédé à la cession de la propriété :
·        Château Duplessis en AOC Moulis en Médoc
à la SCEA FERRIER, dirigée par Monsieur Philippe Ferrier.
Depuis le début du mois de Mai 2015, nous travaillons à la réalisation de cette opération.
Suite à de nombreux entretiens entre les parties et à la signature d’une promesse de vente le 19 Juin 2015, nous sommes aujourd’hui en mesure de vous annoncer la signature des actes définitifs dans le cadre de cette transaction.
Cette opération a été réalisée par le cabinet de conseil en Fusion & Acquisition, TransMillésimes SAS, spécialiste de la filière Vins & Spiritueux et dirigé par Monsieur Aurélien DULOR, au terme d’un mandat exclusif de cession des actifs de la propriété Château DUPLESSIS.
Monsieur Philippe FERRIER, séduit par le lieu et par la qualité des vins, s’est rapidement positionné pour l’acquisition de ce domaine de 20 hectares.
Nous sommes très heureux des perspectives de Monsieur FERRIER dans la restructuration des bâtiments et du vignoble du Château DUPLESSIS. Tous nos vœux l’accompagnent dans la réussite de ce projet ambitieux, à la mesure du terroir et de la notoriété de cette magnifique propriété.
Les Vignobles Marie Laure Lurton assisteront la nouvelle équipe en place par le biais d’une passation de pouvoir organisée et communiqueront toutes les informations nécessaires à la nouvelle direction, afin qu’elle puisse exploiter le domaine dans les meilleurs délais et conditions vers une autonomie complète.


vendredi 17 juillet 2015

WOMEN IN WINE TOURISM

Jeudi 16 juillet,  Marie Dardenne avait organisé le déjeuner de ce groupe de femmes centré sur l’œnotourisme, au cœur de Bordeaux. Sylvie Cazes nous a accueillie avec ses collaboratrices de “Bordeaux Saveurs” dans un appartement rénové avec goût. Celui-ci a l’avantage d’avoir deux façades ouvertes sur l’extérieur car il fait l’angle d’un bel immeuble en pierre, place Jean Jaurès. La vue sur les quais est superbe.
Nous étions une vingtaine à goûter ce moment d’échange autour d’un buffet et des vins de la famille Cazes.
Gaëlle Benoiste-Pilloire, chef à domicile, et Anne, ont fait construire une maison équipée d’un laboratoire culinaire et elles reçoivent des tables d’hôtes où elles associent les vins et les mets; elles sont situées au milieu des vignes de Margaux.



Emmanuelle, anciennement au Château d’Agassac, propose de recevoir notre prochain rendez-vous à l’hôtel de Sèze, suivi d’un passage au SPA pour les volontaires (idée sympathique!). Anne, qui avait passé plus de 25 ans au CIVB, nous présente son nouveau projet centré sur l’œnotourisme et alliant l’histoire, la culture et mêlant les origines (belge, américaines), les lieux : la Nouvelle Orléans, la Corrèze, Bordeaux.
Frédérique, directrice de l’Alliance des Crus Bourgeois, est venue en voisine avant de s’enfuir prendre son avion pour Londres où elle anime une dégustation.


C’est donc dans une ambiance conviviale et 100% féminine que nous avons écouté Sylvie nous parler de son projet : une opportunité qu’elle a saisi avec son dynamisme habituel. Une de ses connaissances lui ayant parlé de la vente de cet appartement elle a sauté sur l’occasion. Les 150m² sont aménagés de façon à recevoir du public : la cuisine est séparée d’une cloison vitrée de la salle de séjour. Les deux chambres permettent à des touristes de passer quelques jours au cœur de la cité. Un nouveau concept qui devrait séduire les bordelais et les visiteurs.

jeudi 2 juillet 2015

Lurton au féminin pour clôturer les Epicuriales en beauté.

A l’initiative d’Edwige, nouvelle propriétaire de Château Livran (AOC Médoc) avec son mari Olivier Michon, Marie-Laure, Sophie et Bérénice Lurton ont offert leurs vins pour accompagner la soirée de clôture des Epicuriales 2015.

Samedi 27 juin, les chefs Lionel le Goardet (le Glouton) et Jérôme Oillic (Urban Chef) respectivement parrainés par Julien Allano (Au Clair de la Plume - Grignan) et Henri Dindin (Groupe Arom) ont disputé un ‘battle cook’ autour de l’entrée et du plat principal avant d’unir leurs talents sur un dessert raffiné.
Château de Villegeorge 2010 de Marie-Laure Lurton et Château Bouscaut blanc 2010 de Sophie Lurton accompagnaient avec grâce les entrées, tandis qu’Edwige présentait ses beaux Château Livran 2009 et 2012 sur le plat et Bérénice Lurton réjouissait les papilles avec Cyprès de Climens 2012 et 2011 sur le dessert. En contrepoint, leur sœur artiste Brigitte Lurton, avait accroché ses œuvres talentueuses autour de la salle.
Une explosion de talents soulignés au micro par le chef d’orchestre de la soirée, Alain Aviotte.



Les invités ont apprécié l’ambiance interactive et décontractée ainsi que la qualité du repas et des vins: Une belle finale pour les Epicuriales!